La sculpture de bronze : "Sagesse" représentation d'une femme qui fait la liaison totale entre la terre et le ciel, symbolisée par une échelle. Une dimension au féminin sacré, celle qui nous permettra  
de changer le monde ?  de l'améliorer ?

D'après Christiane Erard nous vivons une fin de patriarcat qui aura duré 5000 ans et nous sommes sur le point de voir naître une nouvelle ère.
Le monde idéal pour Christiane Erard serait la réunion de la terre et de la lune.
La terre symbolise l'homme et le ciel la femme.
Et finalement le bassin des femmes pourrait être ce fameux Graal tant  
recherché par les hommes...?

Une installation composée d'une série de bronzes voyage en ce moment  
de salles d'expositions en salles : "Le féminin sacré"
Le côté sacré de la femme pour faire un équilibre entre la femme et l'homme.
Le ying et le yang.
La lune et le soleil.
L'hémisphère du cerveau gauche et droite...
Des métaphores qui prennent forme dans le bronze.

Plus qu'un idéal ça passe où ça ne passe pas... et dans un avenir proche. Mais comment cette transformation des sociétés va se faire alors que dans certaines parties du globe la condition des femmes n'a pas évoluée depuis le moyen-âge... Comment la dimension du féminin sacré nous aidera à passer à une société supérieure...
Comme quoi une oeuvre d'art peut largement voir à la réflexion, et aussi au débat , à la discussion et à la diffusion d'idées.
Les échelons de la sagesse passeront-ils par la femme ?

Voir les photos des sculptures de Christine Erard

Lecture d'une sculpture de bronze nomée : "Sagesse"



Christiane Erard Sculpteur de bronze expose en ce moment dans la galerie d'art GM à Veynes - Hautes-Alpes




expositions | interview d'artiste | portraits | événementiel | tourisme | court-métrage | spot publicitaire | clip | nature | entreprise | spectacle | realisations sonores | photographie | petite oeuvre mulimédia | matos | billboard | prestations dans le domaine audiovisuel | actus partenaires | in process | blogs | musique | cinéma | bien-etre





Merci de nous suivre aussi sur les réseaux
     

   
S'abonner à la newsletter